Le speedway de toilette et les dégâts qu’il peut occasionner

Au cours des dernières années, la moyenne des réclamations a presque doublé. Elle est passée de 2.9 milliards par an, entre 1995 à 1999, à 5.7 milliards par an, entre 2010 à 2014. La cause principale de cette augmentation est reliée aux dégâts d’eau. En effet, depuis les années 2000, ce type d’évènement représente plus de 50% des réclamations.

Par ailleurs, le bris de tuyauterie à l’intérieur d’une résidence (lave-vaisselle, chauffe-eau, raccord flexible, etc.) représente plus de 40% des dégâts d’eau. Ceci représente un montant de réclamation de 715 millions de dollars et ce au Québec seulement.

 

Dans un article précédent (disponible ici), nous nous intéressions aux dégâts d’eau causés par la défaillance de la gaine métallique des speedways. Cette fois-ci, nous allons nous intéresser aux écrous en plastique des speedways de toilette.

LE ‘SPEEDWAY’ DE TOILETTE, C’EST QUOI?

Le tuyau flexible d’alimentation de toilette, communément appelé speedway, servent à remplir le réservoir de la toilette. Le speedway est composé d’un tube en caoutchouc recouvert d’une gaine métallique en acier inoxydable ainsi que d’un embout métallique d’un côté et un écrou en plastique de l’autre pour permettre son installation. Dans la majorité des cas de défaillance du speedway de toilette, l’écrou est responsable.

Photographie 1: Speedway de toilette installé

En général, l’écrou du speedway est un plastique de la famille des polyacétal. Le tableau ci-dessous compare les avantages et les inconvénients :

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce plastique a d’excellentes propriétés mécaniques et fait partie de la catégorie de plastique d’ingénierie. Cependant, les causes de défaillance peuvent être multiple.

Des problèmes de fabrication

Les écrous en plastique des speedways de toilette sont fabriqués par la méthode de moulage par injection. Le plastique est injecté sous forme visqueuse dans un moule puis il est ensuite refroidi pour solidifier. Les paramètres de fabrication (température, pression …) et les recettes sont définis par les fabricants.

Lors du processus de fabrication, des paramètres mal contrôlés peuvent entrainer l’apparition de défauts. Le tableau ci-dessous montre l’influence des paramètres de fabrication sur l’écrou en plastique :

Photographie 2: Lignes de moulage

Photographie 3: Porosité sur le faciès de rupture

Des pièces mal conçues peuvent aussi entrainer la baisse des propriétés mécaniques. En effet, l’écrou en plastique est issu d’un plastique sensible aux concentrations de contraintes (angle vif, fond de filet, absence de rayon de courbure …).

Les défauts de fabrication ainsi qu’une mauvaise conception entrainent une baisse non négligeable des propriétés mécaniques de l’écrou en plastique et par conséquent une baisse de sa résistance. Dans le temps, des fissurations lentes vont se développer jusqu’à la rupture finale et soudaine de l’écrou en plastique. Cependant, les défauts de fabrication et de conception ne sont pas les causes uniques de la défaillance des écrous en plastique.

Une mauvaise installation en cause!

Dans beaucoup de cas d’expertise de défaillance des speedways de toilette, une mauvaise installation du speedway est constatée. Contrairement à ce que montre la photographie 3, aucun outil de serrage ne doit être utilisé lors du serrage de l’écrou en plastique. En effet lors de son installation, l’écrou en plastique doit être serré uniquement à la main. Sur trois speedways de toilette achetés récemment, tous mentionnent que son installation doit être faite à la main (photographie 5).

Photographie 4: Mauvaise pratique d’installation  Source de la photo

Photographie 5 : Étiquette d’avertissement

Le surserrage peut provoquer l’initiation de fissures qui se développeront dans le temps jusqu’à entrainer la rupture finale de l’écrou. Les fissures se développent généralement dans les premiers fonds de filet, à l’endroit du joint d’étanchéité. En effet, le fond de filet (qui est un endroit de concentrations de contraintes), la pression du joint d’étanchéité ainsi que le surserrage sont une combinaison de facteurs favorables aux développements des fissures.

La dégradation par le temps

Bien qu’InterNACHI (international association of Certified Home Inspectors) estime à 50 ans la durée de vie des conduites d’eau résidentielle, l’écrou du speedway de toilette peut subir des dégradations par le temps bien avant. Sa couleur deviendra jaunâtre (photographie 6).

Photographie 6 : Écrou non oxydé (à gauche) – Écrou oxydé (à droite)

Les produits chimiques et les rayons lumineux sont des facteurs responsables de la dégradation de l’écrou en plastique. Un speedway de toilette, exposé directement à la lumière, verra sa durée de vie baisser. Il en est de même avec les produits chimiques contenus dans les produits ménagers. Comme dit précédemment, l’écrou en plastique du speedway est sensible aux environnements basiques (pH > 9) et acides (pH < 4). Le schéma ci-dessous illustre quelques valeurs de pH selon les produits ménagers :

L’utilisation des produits ménagers va, au fur et à mesure du temps, dégrader le speedway de toilette. Il en est de même pour le chlore contenu dans l’eau.

En conclusion

Le bris du speedway de toilette est, dans la majorité, une défaillance de l’écrou en plastique. Elle peut être la conséquence d’un défaut de fabrication, d’une mauvaise installation et/ou d’une dégradation dans le temps. Suivre les recommandations du fabricant et faire une rapide inspection de son speedway de toilette vous permettra, peut-être, d’éviter à un dégât d’eau !

Notons, qu’en plus d’alerter sur les consignes d’installation, les fabricants de speedway de toilette ont, récemment, revu la conception de l’écrou en plastique et leur processus de fabrication. Ces améliorations entraineront, peut-être, une baisse du nombre de bris.

Des questions sur le sujet? Contactez l’autrice de l’article!

Par Marine Herbrecht, B. Sc., Métallurgiste, équipe électrique, mécanique et matériaux 

Photo d’entête: Source

2020-02-22T15:09:29+00:00By |Nouvelles|0 Comments